Archive

Articles taggués ‘Clause de non concurrence’

Violation de la clause de non-concurrence par le salarié = l’employeur peut obtenir réparation en référé

16/11/2012 Aucun commentaire

clause de non concurrence 300x173 Violation de la clause de non concurrence par le salarié = l’employeur peut obtenir réparation en référéDès lors que la clause de non-concurrence répond à la protection indispensable des intérêts de l’entreprise, est limitée dans le temps et l’espace, et constitue une atteinte proportionnée à la liberté de travailler du salarié, elle ne se heurte à aucune contestation sérieuse et l’employeur peut demander en référé le paiement d’une provision au titre de la clause pénale sanctionnant sa violation.

Cass. soc. 31 octobre 2011, n° 11-23251

-

Éric ROCHEBLAVE
Avocat au Barreau de Montpellier
Spécialiste en Droit du Travail et Droit de la Sécurité Sociale
http://www.rocheblave.com

Blog de l’Actualité du Droit du travail
http://www.droit-du-travail.org

Nullité de la clause de non-concurrence avec une contrepartie financière dérisoire

22/05/2012 Aucun commentaire

clause de non concurrence 300x173 Nullité de la clause de non concurrence avec une contrepartie financière dérisoireUne contrepartie financière dérisoire à la clause de non-concurrence équivaut à une absence de contrepartie rendant la clause nulle.

Le juge ne peut, sous couvert de l’appréciation du caractère dérisoire de la contrepartie pécuniaire invoquée par le salarié, substituer son appréciation du montant de cette contrepartie à celle fixée par les parties et, après avoir décidé de l’annulation de la clause, accorder au salarié la contrepartie qu’il estime justifiée.

Cass. soc. 16 mai 2012 n° 11-10760

-

Éric ROCHEBLAVE
Avocat au Barreau de Montpellier
Spécialiste en Droit du Travail, Droit de la Sécurité Sociale et de la Protection Sociale
http://www.rocheblave.com

Blog de l’Actualité du Droit du travail
http://www.droit-du-travail.org

Violation d’une clause de non-concurrence : employeurs, saisissez-le Juge

24/04/2012 un commentaire

clause de non concurrence 300x173 Violation d’une clause de non concurrence : employeurs, saisissez le Juge Le Juge a le pouvoir d’interdire la poursuite par l’intéressé de l’activité exercée en violation d’une clause de non-concurrence.

Cass. soc. 28 mars 2012 n° 10-22847

-

-

-

-

Éric ROCHEBLAVE
Avocat au Barreau de Montpellier
Spécialiste en Droit du Travail, Droit de la Sécurité Sociale et de la Protection Sociale
http://www.rocheblave.com

Blog de l’Actualité du Droit du travail
http://www.droit-du-travail.org

Renoncer tardivement à l’application d’une clause de non concurrence peut coûter cher à l’employeur

19/04/2012 Aucun commentaire

clause de non concurrence 300x173 Renoncer tardivement à l’application d’une clause de non concurrence peut coûter cher à l’employeurLorsque la renonciation de l’employeur à l’application de la clause de non concurrence est tardive, la contrepartie financière est due pour toute sa durée si elle a été respectée par le salarié.

Cass. soc. 12 avril 2012 n° 10-27075

-

-

Éric ROCHEBLAVE
Avocat au Barreau de Montpellier
Spécialiste en Droit du Travail, Droit de la Sécurité Sociale et de la Protection Sociale
http://www.rocheblave.com

Blog de l’Actualité du Droit du travail
http://www.droit-du-travail.org

La clause de non concurrence ne peut être payée mensuellement pendant l’exécution du contrat de travail

13/08/2011 Aucun commentaire

clause de non concurrence 300x173 La clause de non concurrence ne peut être payée mensuellement pendant l’exécution du contrat de travailLe paiement de la contrepartie financière d’une clause de non-concurrence ne peut intervenir avant la rupture du contrat de travail, seul doit être pris en considération le montant qu’il est prévu de verser après la rupture.

Cass. Soc. 22 juin 2011 n° 09-71567

 

Éric ROCHEBLAVE
Avocat Spécialiste en Droit Social
Barreau de Montpellier
http://www.rocheblave.com

Blog de l’Actualité du Droit du travail
http://www.droit-du-travail.org

-

Clause de non concurrence : l’employeur ne peut pas y renoncer unilatéralement après la rupture du contrat de travail !

12/09/2010 Aucun commentaire

salaries 150x150 Clause de non concurrence : l’employeur ne peut pas y renoncer unilatéralement après la rupture du contrat de travail !Le salarié ne pouvant être laissé dans l’incertitude quant à l’étendue de sa liberté de travailler, la clause par laquelle l’employeur se réserve la faculté, après la rupture, de renoncer à la clause de non-concurrence à tout moment au cours de l’exécution de celle-ci doit être réputée non écrite.

En l’absence de disposition conventionnelle ou contractuelle fixant valablement le délai de renonciation par l’employeur à la clause de non-concurrence, celui-ci ne peut être dispensé de verser la contrepartie financière de cette clause que s’il libère le salarié de son obligation de non-concurrence au moment du licenciement.

Concernant une salariée promue responsable des ventes statut cadre, la cour d’appel, qui a constaté l’absence d’une clause contractuelle fixant valablement le délai de renonciation de l’employeur, et relevé que celui-ci n’avait renoncé au bénéfice de  la clause de non-concurrence qu’après le licenciement, en a exactement déduit qu’il demeurait tenu au paiement de la contrepartie financière.

Cass. Soc. 13 juillet 2010 n° 09-41.626

-
Éric ROCHEBLAVE
Avocat Spécialiste en Droit Social
Barreau de Montpellier
http://www.rocheblave.com
-